LA DENTELLE

Histoire : la dentelle a vu le jour du coté de Venise au XVIe siècle sous le nom de passementerie. Utilisé pour la confection de bijoux, lingerie et bien sûre habillement féminin vers le XVIIe siècle dans les manufactures françaises. Deux régions se distinguent en production, la Haute-Loire et  le Nord –Pas-de-Calais. Elles s’adaptent même à l’évolution mécanique sans se laisser dépasser à l’orée de la révolution industrielle.

En 1809 John Heathcoat, jeune mécanicien de Nottingham, inventa le premier métier à tulle.

La dentelle d’aujourd’hui est encore fabriquée par les deux régions citées ci-dessus. Dentelle destinée aux maisons hautes couture.

Quelques noms :

  •  Ledieu-Beauvilain spécialisé dans la dentelle à douze points ;
  • Machu réputé pour la grande variété de ses gammes colorées ;
  • Belot expert de la dentelle de Chantilly ;
  • Beauvilain connu pour la diversité exceptionnelle de ses motifs.

Dessous féminins coquets, la lingerie en dentelle habille la gent féminine en toute transparence et en tout confort. La lingerie en dentelle met en valeur le corps de celle qui la porte.  Sous-vêtements portés très près du corps, la lingerie en dentelle assure la caresse. La dentelle est discrète et élégante.

  • Idéalement, prévoir un nettoyage à la main. Cependant, pour les plus pressées, le lavage en machine à 30° est possible, mais il est conseillé de déposer l’article dans un filet de protection et de ne pas utiliser de sèche-linge.
  • L’avantage de la dentelle est qu’elle peut se porter en toute occasion. Aussi bien le soir dans une version chic et glamour, que de jour avec une pièce qui casse le côté chic comme un jean.
  • Le plus pour les rondes: Une dentelle bien choisie peut facilement voiler les rondeurs.
  • Elégante, raffinée et mystérieuse, la dentelle peut aussi bien se porter en petite touche qu’en total look. Pour une belle nuit, quoi de plus féminin.